mobylette assurance
0 0
Temps de lecture :2 Minutes, 41 Secondes

Pour toutes personnes possédant un deux roues, l’assurance est incontournable. Souscrire à une assurance est une obligation pour pouvoir circuler librement. Que ce soit pour une sportive, un scooter ou une mobylette, se faire assurer peut coûter cher. Pourquoi ? Quel est le prix moyen pour une assurance mobylette ? Comment la calcule-t-on ? Quels sont les contrats les plus intéressants ? Nous vous invitons à lire cet article pour en savoir davantage.

Comment les entreprises d’assurance calculent-elles le prix de l’assurance ?

Selon la loi, tous les équipements motorisés doivent être assurés avant d’être mis en circulation. Cependant, bon nombre des propriétaires de deux roues ne savent pas combien d’argent doivent-ils planifier pour souscrire à une assurance. En effet, il est primordial de connaître à l’avance le montant à payer. La question est, comment le prix est-il fixé ? Tout d’abord, il faut préciser que l’assurance mobylette varie d’une entreprise à une autre et d’une ville à une autre. Chacune possède leurs propres critères. Toutefois, il existe certains points communs sur lesquels est basé le calcul du montant. Outre les règles de conduite, il y a le profil du propriétaire, le type de moto ainsi que sa valeur, le déplacement, son utilisation et enfin le régime d’assurance choisi. En matière d’assurance pour deux roues, les femmes bénéficient d’un tarif plus abordable par rapport aux hommes. Et ce, peu importe les critères pris en compte. La raison est que les femmes sont plus prudentes sur la route. Aussi, parce qu’elles font moins d’accidents par rapport au sexe opposé. Ceci dit, quel serait donc le prix moyen d’une assurance mobylette ?

Le prix moyen d’une assurance mobylette

assurance pour une mobylette
Crédits ; Pixabay

Tout d’abord, pour souscrire à une assurance mobylette, il faut avoir au moins 21 ans. Au cas où le conducteur a eu des accidents de la route durant les deux dernières années, son dossier ne sera pas accepté. S’il remplit les critères, le conducteur peut souscrire à une assurance mobylette classique. Cependant, il faut faire attention aux franchises proposées. Les indemnisations doivent être les plus satisfaisantes possible en cas d’accident. En matière d’assurance mobylette, il existe trois types de couvertures : assurance mobylette au tiers, assurance mobylette au tiers + et assurance mobylette tous risques. En moyenne, il faut payer entre 350 à 400 euros pour la première catégorie, entre 500 à 600 euros pour la seconde et entre 700 à 800 euros pour la dernière. Comme cité dans le paragraphe précédent, ces montants peuvent diminuer ou augmenter selon les entreprises. Pour pouvoir souscrire à l’une de ces assurances, il faut fournir certains documents : photocopie de la carte grise – copie du certificat de cession – photocopie du permis de conduire et relevé d’identité bancaire pour le prélèvement. En somme, le montant de l’assurance dépend des antécédents du conducteur. Notamment en matière de malus et bonus sur ses anciens contrats d’assurance. La puissance du moteur est également prise en compte. Les profils à risques : les jeunes conducteurs et ceux qui ont déjà eu des accidents peuvent souscrire, mais sous certaines conditions.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.