forge ou fonderie
0 0
Temps de lecture :2 Minutes, 41 Secondes

Beaucoup de personnes ont tendance à confondre la fonderie et la forge alors que ces deux procédés sont totalement différents. En effet, la forge a recours à une déformation plastique du métal à température ambiante ou à chaud alors que la fonderie repose sur un alliage coulé dans un moule qui épouse parfaitement la forme de l’empreinte. Pour en savoir davantage, on va entrer en détail tout de suite.

La fonderie

La fonderie est une usine produisant des pièces moulées en métal ou en alliage. Sous forme liquide, ce dernier est moulé en forme en le fondant complètement. Ensuite, on le verse dans un moule. Le métal prend la forme du moule au fur et à mesure qu’il refroidit. Il ne sera retiré que s’il est solidifié en refroidissant. En clair, les étapes de la fonderie sont le modelage, le moulage, la fonte, le versage, l’éjection, le nettoyage, l’ébarbage et l’inspection. Pour la réalisation de tout cela, divers équipements sont nécessaires comme les fours à fusion, les convoyeurs, les grues, les poches de coulée, les tapis roulants, les chariots élévateurs, les navires de transfert… Mais leur utilisation dépend du métal à traiter. Dans la fonderie, les métaux les plus courants sont la fonte et l’aluminium. Toutefois, cette technique peut aussi travailler d’autres matériaux comme l’acier, le laiton, le bronze, le zinc et le magnésium. D’après ce réparateur d’inducteur de forge, l’avantage de la fonderie est que l’on peut créer des pièces de toutes les tailles et formes. Grâce au moulage, elle est adaptée pour produire des formes complexes. Ainsi, elle est employée pour concevoir des composants pour les moteurs, des éléments de tuyaux… Pour information, source de pollution, la fonderie fait l’objet de contrôles particuliers en France.

La forge

fonderie et forge
Crédits : Pixabay

Processus de fabrication, le forgeage est la mise en forme du métal avec des forces de compression ciblées. C’est avec un marteau que les coups sont donnés, notamment un marteau mécanique ou une matrice. Pour simplifier le forgeage, le matériau est en général préchauffé, mais il reste solide pendant tout le processus. Le forgeage est catégorisé suivant la température à laquelle il est fait. Ainsi, on trouve le forgeage à froid et le forgeage à chaud. Pour ce dernier, le métal est chauffé dans une forge. Les pièces forgées peuvent faire moins d’un kilo ou des centaines de tonnes métriques. Pour information, c’est depuis des millénaires que le forgeage est employé par les forgerons. Ce sont surtout des produits traditionnels qu’ils réalisaient, notamment des matériels, des ustensiles de cuisine, des armes blanches, des outils à main, des bijoux, des cymbales… Depuis la révolution industrielle, les pièces forgées sont utilisées dans les mécanismes et les machines où les composants demandent une grande résistance. Ces pièces exigent souvent un traitement supplémentaire comme l’usinage afin d’avoir les produits finis. En ce moment, la forge est une industrie majeure à l’échelle mondiale.

Il est intéressant de savoir que la fonderie et la forge peuvent être complémentaires ou concurrentes suivant les pièces, mais la fonderie permet de travailler des pièces plus complexes.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.