réméré et notaire
0 0
Temps de lecture :2 Minutes, 41 Secondes

Si vous êtes propriétaire de bien immobilier. Et que vous avez connu une difficulté financière dans le passé. Vous avez sûrement déjà entendu parler du réméré. Connu aussi sous le nom de vente immobilière à réméré, le réméré est une technique de vente de bien immobilier un peu particulière. En effet, elle est accompagnée d’une faculté de rachat. Dans cet article, on va expliquer comment fonctionne le réméré. Quels sont ses avantages ? Et quelles sont les formations nécessaires pour le diriger ?

La vente à réméré : comment ça marche ?

La vente à réméré est une transaction immobilière dans laquelle le vendeur conserve un droit de rachat. Autrement dit, même s’il a déjà reçu l’argent de la vente, il a encore la possibilité de racheter son bien dans le futur. Pour réaliser une vente à réméré, le vendeur doit trouver un investisseur. C’est ce dernier qui achètera la maison à un prix très abordable. Il faut préciser que le but du réméré est de permettre au vendeur de restructurer sa dette. Bien évidemment, s’il n’avait pas de problèmes de finance, il n’aurait jamais vendu son bien à un prix moins cher que sa vraie valeur sur le marché. Outre le fait qu’il a pu dégager des liquidités pour rembourser ses dettes, qu’il conserve un droit de rachat. Il faut savoir que le vendeur peut aussi rester dans la maison. Même après la signature de la vente, il ne sera pas obligé de déménager. Cependant, il devra verser une indemnité d’occupation à l’acheteur en guise de loyer. Selon les réglementations de la vente à réméré stipulées dans les articles 1659 du Code Civil, le vendeur dispose de 6 mois à 5 ans pour trouver les fonds nécessaires pour récupérer son bien. En somme, le réméré ne présente que des avantages pour le vendeur. Maintenant, la question est de savoir quelle formation il faut suivre pour diriger une vente à réméré.

Quelle formation faut-il suivre pour diriger une vente à réméré ?

vente à réméré
Crédits : Pixabay

La réalisation d’une vente immobilière à réméré nécessite la présente de trois personnes : le vendeur, l’acheteur, et le notaire. Sans le notaire, il ne peut y avoir de contrat. En effet, c’est le seul représentant de la justice qui peut rédiger et signer le contrat du réméré. Donc, pour répondre à notre question, il faut suivre une formation de notaire pour diriger une vente à réméré. L’acheteur et le vendeur doivent s’accorder du prix du bien immobilier, du montant de l’indemnité d’occupation et du délai de rachat devant le notaire. Sans la signature de ce dernier, le contrat ne sera pas recevable dans un tribunal en cas de conflit. Comme cité ci-dessus, le réméré présente bon nombre d’avantages pour le vendeur. Cependant, sans une étude préalable, le réméré peut aussi le ruiner. Effectivement, si ce dernier ne trouve pas les fonds nécessaires pour racheter son bien dans le délai, il pourra le perdre définitivement. Du côté de l’acheteur, le réméré lui permet d’acquérir un bien à un prix abordable et de recevoir mensuellement une indemnité d’occupation.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.